Des produits laitiers d'origine végétale

Ryan Pandya et Perumal Gandhi ont eu une idée qui promet d'être révolutionnaire: produire des produits laitiers sans avoir à exploiter de vaches. Leur procédé s'appuie sur la fermentation de sucre végétal pour produire les protéines du lait que sont la whey et la caséine.

 Un de leur slogan illustre bien leur démarche: "Cows turn plant into milk. Turns out flora can too!" (Les vaches transforment les plantes en lait. Et bien la flore (càd la fermentation/les bactéries) peut aussi le faire!"

 

Le parcours de ces deux jeunes gens je le trouve vraiment intéressant: il a été parallèle même s'ils ont grandi très loin l'un de l'autre, l'un en Inde et l'autre aux États Unis. Ils sont tous deux devenus végétariens à l'université, et ils ont eu la même prise de conscience que leur alimentation s'appuyait de plus en plus sur les produits laitiers. Ils aimaient le fromage mais sa consommation a des implications éthiques et écologiques et ils ont tous deux eu ce même raisonnement qu'il fallait une alternative plus éthique au fromage.

Leurs vies vont bientôt se croiser, ils vont à la même période se porter volontaires pour travailler à l'institut New Harvest de recherche en agriculture cellulaire. Ils proposent tous les deux au directeur de l'Institut Isha Datar de produire du lait à partir de culture cellulaire. Datar décide alors de les présenter l'un à l'autre et les encourage à envoyer leur candidature pour un accélérateur en biotechnologie en Irlande qui décide de les financer à hauteur de 30.000$ et leur octroie en plus l'usage d'un laboratoire le temps de l'été. À ce moment-là Ryan et Perumal ne s'étaient encore jamais rencontrés, ils n'avaient fait que discuter en ligne!

 

Depuis cet été en Irlande, càd depuis 5 ans, les deux hommes ont continué à travailler sur leur projet qui étape après étape se concrétise, ils ont signé un partenariat avec la marque Archer Daniels Midland, qui est un leader mondial de la fermentation.

Les chiffres sont très encourageants puisque comparé au lait animal, leur lait demande 65% d'énergie en moins pour être produit, sa fabrication émet 84% de moins de gaz à effet de serre, demande 91% de moins d'espace de production et consomme 98% de moins d'eau.

 

Alors je suis pas la seule à trouver cette innovation intrigante car Forbes les a récompensé en Novembre 2018 en les incluant dans leur classement "30 under 30" qui liste les entrepreneurs, sportifs, créateurs, ingénieurs de moins de 30 ans qui ont émergé ou sont en train d’éclore dans leur secteur.

Concrètement les choses bougent puisque dernièrement Perfect Day a mis en vente en ligne une quantité limitée de glace pour les États-Unis uniquement, et sur leur site ils communiquent que la vente de leurs produits en magasin se concrétisera normalement d'ici 2020. Le but sera de produire à partir de ce lait tous les dérivés existants: de la glace en l'occurrence mais aussi du beurre, de la crème, des yaourts, du fromage, de la chantilly... tout est possible.

 

Le seul hic selon moi et c'est bien tombé que je mette du temps à faire cette vidéo c'est qu'entre temps ils ont donc mis en vente ces pots de glace et tenez-vous bien je vais vous dire les prix: 60$ pour trois petits pots de glace d'un demi litre avec 40$ de frais de port soit un total en euros de 90€! Je ne connais pas grand monde qui est prêt à payer ce prix pour 3 pots de glace. Quoiqu'il en soit en 1 journée le stock était entièrement vendu donc c'est un réel succès.

Cela reste pour moi une innovation vraiment prometteuse. L'agriculture cellulaire choque encore beaucoup de gens mais c'est je pense une industrie qui va certainement se développer à l'avenir. La CAS (la Cellular Agriculture Society américaine) prévoit une commercialisation des produits issus de l'agriculture cellulaire à une grande échelle à partir de 2025 donc ce ne sera bientôt plus de la science fiction et on en trouvera dans nos rayons de magasin.

 

Voilà pour cette actualité végane, je vous souhaite une belle rentrée et je vous dis à très bientôt en vidéo :)