Spiruline et B12 ne font pas bon ménage

 

La spiruline est de plus en plus connue actuellement pour sa richesse en protéines et en fer. Les véganes en entendent parler également pour sa teneur en analogues de B12. Ces analogues sont des molécules proches de la B12 mais sans activité vitaminique; ils ne sont pas neutres car ils peuvent perturber l'assimilation de la véritable vitamine B12.

Afin de s'assurer de la bonne absorption de votre complément de B12, il est conseillé par précaution d'espacer la prise de B12 et de spiruline de 6 heures, càd le temps nécessaire à la réinitialisation des capacités d'absorption active de l'organisme.

 

Une autre algue produirait le même effet: l'algue nori, il est recommandé d'appliquer le même principe de précaution en espaçant de 6 heures la prise de B12 et la prise de Nori.


Source: Vive La B12


Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    FredExplore (dimanche, 30 octobre 2016 17:18)

    Merci pour les précisions, j'ignorais cette information. Et oui, tout fraîchement végétalien, je ne peux pas tout tout savoir =D

  • #2

    Sandro (jeudi, 26 octobre 2017 07:06)

    la présence, dans des proportions non négligeables, de vitamine B12 active (méthylcobalamine) dans la spiruline semble aujourd’hui bien confirmée, faisant de la micro-algue une source d’apport intéressante pour une supplémentation (végétarisme, végétalisme, subcarences).

  • #3

    Nico (mardi, 31 octobre 2017 20:05)

    D'après la Société végane française et son site "Vive la B12" : La spiruline ne permet ni de prévenir ni de guérir une carence en vitamine B12. C’est aujourd’hui la source la moins prometteuse en vitamine B12, à tel point que la Vegan Society britannique avait elle-même conduit un test en l’utilisant comme placebo.
    Certains marchands de spiruline brouillent les pistes pour vendre leur produit à forte valeur ajoutée, au mépris de la protection de la santé des populations véganes, dont les enfants. Toutes les organisations véganes majeures seraient très heureuses de pouvoir dire le contraire, mais le fait est que la spiruline est totalement inefficace contre les carences en vitamine B12.

    Techniquement, la mise en évidence en laboratoire de la présence de vitamine B12 dans une algue n’est qu’une étape préliminaire : seuls les essais sur l’espèce humaine permettent de valider la biodisponibilité de la vitamine B12. Or les essais humains ont échoué. En d’autres termes, il y a de la vitamine B12 dans la spiruline, certes, mais sa biodisponibilité est scientifiquement réfutée.
    SOURCE :
    http://www.vivelab12.fr/spiruline/

  • #4

    Tayri (samedi, 13 janvier 2018 16:53)

    Merci infiniment pour cet article et votre vidéo !
    Je vais donc pouvoir prendre ma Vitamine B12 et ma spiruline aux moments appropriés.

    Excellente nouvelle année
    JOIE et SANTE

    Tayri