Préparer sa grossesse végane

 

 

Avant même d'être enceinte, il est positif de se préparer pour sa grossesse. Vous vous sentirez prête, rassurée et informée pour vivre ces 9 mois de la meilleure manière.

 

Je vais commencer par une bonne nouvelle, sachez qu'une étude faite à Harvard a prouvé qu'un régime alimentaire végane riche en céréales complètes, en légumineuses et en légumes permet une meilleure ovulation et offre une plus grande fertilité qu'un régime carné (1). Et une étude anglaise a calculé que les femmes qui mangent quotidiennement des fruits et légumes ont 46% de risques en moins de faire une fausse couche (2).

 

(1) Jorge E. Chavarro, Walter C. Willet, & Patrick Skerret "Fat, carbs, and the science of fertility" Newsweek, 10 décembre 2007, 58

(2) N. Maconochie et al., "Risk factors for first trimester miscarriage – Results from a UK population based case control study", BJOG 114 n°2 (février 2007): 170-86

Se débarrasser du toxique

Si vous avez le projet d'avoir un bébé, c'est le bon moment de vous interroger sur tout ce qui peut intoxiquer votre corps. Il faut vous préserver au maximum car c'est vous qui allez entièrement fabriquer ce bébé, nourrir votre fœtus mais aussi l'intoxiquer si vous infligez à votre organisme des éléments toxiques:

 

- Si vous fumez, c'est le moment d'envisager d'arrêter la cigarette, pensez à tout ce que vous allez infliger à votre bébé en fumant, est-ce que par exemple vous souffleriez volontairement de la fumée sur le visage d'un enfant? Quand vous fumez enceinte, votre bébé n'est malheureusement pas protégé de la nocivité de la cigarette. Réfléchissez-y calmement, vous n'êtes pas dans l'urgence, vous envisagez une grossesse, cela peut peut-être vous motiver à vous désintoxiquer du tabac.

 

- L'alcool: l'alcool est très nocif pour le fœtus. À partir du moment où vous décidez d'avoir un enfant et que vous ne prenez plus de contraception, je vous déconseille de prendre de grosses doses d'alcool en 2ème moitié de cycle. Vous pouvez être enceinte sans le savoir, et des fœtus ont été très fortement affectés par la consommation de mères qui ne savaient pas encore qu'elles étaient enceintes.

 

- Regardez votre environnement avec un regard neuf: qu'est-ce qui potentiellement intoxique votre organisme: faites attention par exemple aux peintures, aux produits chimiques, aux pesticides et insecticides, aux cosmétiques... Prenez le temps d'examiner ce qui vous entoure, ce que vous mangez, respirez et mettez sur votre peau.

 

Pour vérifier vos produits cosmétiques, le site La Vérité sur les Cosmétiques est un outil fantastique, il dispose d'un moteur de recherche avec tous les ingrédients cosmétiques accompagnés de petits smileys positifs ou négatifs suivant la nocivité du produit.

 

- Utilisez-vous des tampons ou des serviettes hygiéniques? Les tampons et serviettes sont composés principalement de coton et de viscose, et ce coton, s'il n'est pas bio, a subi de multiples traitements lors de sa culture.

Ensuite, lors de la fabrication, les fibres de coton sont blanchies et de ce fait contiennent de légères doses de dioxine. On a cru pendant longtemps que la dioxine n'était pas toxique en dessous d'une certaine concentration, mais il s'avère qu'il n'en est rien. La dioxine affecte les fonctions immunitaires et reproductrices. Sur le long terme, un empoisonnement à la dioxine causerait endométriose, dysfonctionnements ovariens, changements hormonaux, fausse couche, stérilité et cancer.

Et je ne vous parle pas des parfums qui sont également ajoutés et qui sont par nature souvent irritants. La paroi vaginale est très perméable, elle absorbe les composés toxiques et le corps a ensuite de grandes difficultés à les éliminer.

 

Au delà de cette toxicité, les tampons perdent des filaments de fibre qu'on retrouve dans les muqueuses vaginales et dans les trompes de Fallope, une cause suspectée du cancer du col de l'utérus. De plus, certaines stérilités seraient attribuées à la présence de ces filaments dans les trompes de Fallope.

 

Le premier pas pour détoxifier tout cela est d'acheter des protections intimes bio, vous pouvez en trouver dans les magasins bio ou en ligne (Greenweez ou Sebio par exemple).  Cela reste tout de même jetable et pas vraiment écologique, mais au moins vous protégez votre muqueuse de toutes ces substances nocives.

 

Une autre solution est d'utiliser des serviettes hygiéniques lavables, ou bien d'utiliser la coupe menstruelle, une coupe de silicone qui s'insère dans le vagin et recueille le sang de vos règles sans avoir les mauvais côtés des tampons. Il existe de multiples marques: Lamazuna, Meluna, Mooncup etc... Pour en savoir plus n'hésitez pas à aller sur easycup.fr, un site d'information sur le sujet.

 

Voilà pour le toxique. Comme vous le voyez, envisager une grossesse c'est l'occasion de faire le tri dans votre vie, dans votre environnement, et croyez-moi vous serez contente de tout ce que vous aurez accompli avant d'être enceinte car une fois que bébé est en route, on a 1000 choses à penser, à préparer, et vous aurez l'esprit plus tranquille pour vous reposer et être simplement heureuse de sentir cette petite vie si précieuse en vous :)

Faites un bilan

- Examinez votre alimentation: Il est intéressant que vous analysiez votre alimentation: est-elle équilibrée, vous apporte-t-elle tous les nutriments nécessaires ou faites-vous l'impasse sur certaines choses comme par exemple l'iode, les oméga 3, le zinc etc... Si besoin, ajustez vos habitudes alimentaires et introduisez certains types d'aliments que vous ne mangez pas habituellement.

 

En résumé, essayez de manger varié, des fruits, des légumes, et notamment des feuilles vertes, des produits à base de céréales complètes, des légumineuses, sans oublier des noix et des graines (je ferai prochainement un article centré uniquement sur l'alimentation).

 

Le fait de manger de manière plus équilibrée va aussi permettre d'optimiser votre poids si besoin est, vous allez prendre du poids si auparavant vous ne mangiez pas suffisamment et gagner ainsi en fertilité, ou vous allez perdre du poids si vous rééquilibrez une alimentation qui était trop riche, cela a l'atout de minimiser certains risques de grossesse comme l'hypertension, le diabète gestationnel etc...

 

Vous avez de toute façon tout à gagner à vous former en nutrition, à intérioriser des repères clairs et des bonnes habitudes alimentaires, cela vous rassurera et vous servira plus tard quand vous allez diversifier l'alimentation de votre enfant.

 - Prenez-vous de la B12? Avant d'être enceinte, si vous êtes végétarienne, végétalienne ou que vous mangez très peu de viande, il est important de vous informer sur la B12 et d'envisager une supplémentation. La vitamine B12 est le seul nutriment qui n'est pas apporté de manière fiable par une alimentation végétale et vous en aurez besoin, vous comme votre fœtus.

 

La supplémentation actuellement conseillée pour une femme enceinte est de 1 microgramme trois fois par jour, 10 microgrammes une fois par jour, 2000 microgrammes une fois par semaine, ou bien 5000 microgrammes une fois tous les 15 jours. Chacune de ces trois options offre la garantie d'apporter assez de B12 à une femme enceinte, ainsi qu'à son fœtus.

Si cela fait quelques temps que vous êtes végéta*ien sans supplémentation, une cure d'attaque de 1000mcg de B12 par jour pendant 2 mois peut être nécessaire. N'hésitez pas à vous renseigner au sujet de la B12 sur le site de la Société Végane vivelaB12.fr

 

- Faites un bilan sanguin: Il pourrait être intéressant de faire un bilan sanguin; si celui-ci est parfait cela vous confirmera que vous êtes sur le bon chemin, et cela vous donnera de l'assurance face à la possible inquiétude de vos proches. Et si jamais certains taux sont un peu tangents, vous pourrez vous ajuster sans avoir de pression ou de stress car bébé n'est pas encore en route.

Commandez vos vitamines de grossesse

 

Vous n'êtes pas obligée de prendre des vitamines prénatales, mais si vous comptez en prendre, il peut être intéressant de commencer avant même la conception de votre enfant. En effet, selon certaines études (1), le bon moment pour commencer vos vitamines prénatales c'est avant même que bébé soit en route.

 

 

Il existe des vitamines prénatales véganes comme les Deva Vegan Prenatal, Baby & Me Herb Free de Mega Food, ou encore Solgar Prenatal Nutrients etc... Je ferai un article comparatif des différentes complémentations véganes dans les mois à venir.

 

 

 

(1) Olshan, Andrew F., et al. "Maternal Vitamin Use and Reduced Risk of Neuroblastoma" Epidemiology 13.5 (2002): 575-580. Web. 29 June 2011.

(1) Botto, Lorenzo D., et al. "Occurance of Omphalocele in Relation to Maternal Multivitamin Use: A Population-Based Study". Pediatrics 109 (2002): 904-908. Web. 29 June 2011.

Acide folique et folates

C'est au cours des quatre premières semaines de la grossesse, alors que la plupart des femmes ne savent pas encore qu’elles sont enceintes, que l’acide folique est le plus important. Il soutient le bon développement du cerveau, du crâne et de la moelle épinière du fœtus. Des études (1) ont prouvé qu'un apport de 0,4mg d'acide folique par jour permet de minimiser notablement le risque d'une anomalie congénitale grave appelée anomalie du tube neural.Il peut donc être vraiment intéressant pour vous de vous complémenter en acide folique dès que vous essayez d'avoir un enfant.

 

Si le fait de vous complémenter vous dérange, il faudra alors privilégier tous les aliments riches en folates comme: la levure alimentaire, les steaks de soja, les lentilles, les haricots et pois secs cuits, les épinards, le persil, le cerfeuil, les asperges, la laitue romaine, la betterave, le brocoli, le maïs, les pois, le jus de tomates, le jus de légumes, les choux de Bruxelles, le pak choi, le jus d’orange, le cantaloup, le melon miel, le jus de pamplemousse, les bananes, les framboises, le pamplemousse, les fraises, les produits céréaliers enrichis, tels que les pâtes, les céréales, le pain, les céréales à grains entiers, le beurre d’arachide, les graines de tournesol, les noisettes, les châtaignes...

 

Comme vous le voyez, il y a un large choix d'aliments. Si vous décidez de privilégier la consommation de folates et de ne pas prendre d'acide folique, attention car l'ébullition détruit une grande partie de cette vitamine. N'hésitez pas à consulter la Table CIQUAL de l'Anses listant les aliments contenant des folates (aussi appelés vitamine B9).

 

(1) Baily, Lynn B., and Robert J Berry. "Folic Acid Supplementation and the Occurrence of Congenital Heart Defects, Orofacial Clefts, Multiple Births, and Miscarriage" The American Journal of Clinical Nutrition 81.5 (2005): 12135-12175. Web. 29 June 2011.

Le naturel n'est pas forcément anodin

Si vous avez tendance à vous soigner avec les plantes, à boire des tisanes, à utiliser les huiles essentielles pour votre bien être, attention car certaines plantes sont abortives et certaines huiles essentielles sont toxiques pour le fœtus.

 

Certaines huiles essentielles sont interdites tout le long de la grossesse, mieux vaut éviter de les utiliser ou alors avec beaucoup de prudence: il s'agit des huiles essentielles d'absinthe, de camphre, d'eucalyptus mentholé, de menthe des champs, de menthe poivrée, de myrrhe amère, d'origan compact, d'origan de Grèce, de persil, de sauge officinale, de thuya et de vétiver.

 

La plupart des huiles essentielles sont autorisées à partir du 4ème mois de grossesse: il y a les huiles essentielles d'arbre à thé, basilic, bergamote, bois de Hô, camomille, cardamone, ciste, citron, estragon, eucalyptus citronné, eucalyptus radié, gaulthérie, géranium rosat, gingembre, inule odorante, laurier noble, lavande, lavande aspic, lavande vraie, lavandin super, lentisque pistachier, mandarine zeste, mandravasoratra, marjolaine, matricaire, niaouli, oranger, petit grain bigarade, ravintsara, rose, tanaisie, thym à thujanol, verveine citronnée, ylang-ylang.

 

Pour les tisanes à éviter je pense à la tisane de sauge. Une amie essayait sans succès de tomber enceinte depuis des mois, et elle adorait la tisane de sauge fraîche qu'elle buvait quotidiennement. En apprenant la nature abortive de la sauge, elle a cessé d'en boire et est tombée enceinte rapidement.

Et le papa dans tout ça?

Et bien, beaucoup de ces choses s'appliquent au papa également. Nous n'en sommes qu'au début de l'épigénétique, mais nous savons déjà que la santé du fœtus et plus tard de l'enfant est liée au père par le biais de son sperme (1).

 

- L'alcool et la cigarette: L'alcool comme la cigarette diminuent la qualité du sperme et la fertilité masculine (2), et influent également sur la santé du futur bébé. Des études ont découvert que les enfants nés de pères fumeurs sont plus exposés aux cancers infantiles et à la mort subite du nourrisson, et les risques de fausse couche sont également plus élevés.

 

- Le soja: On a pu lire que le soja et ses dérivés diminuent la production de sperme et les capacités reproductrices masculines du fait des phytoestrogènes qu'ils contiennent. Il n'y a jusqu'à maintenant aucune preuve qui a été apportée pour soutenir cette affirmation, les papas peuvent tout à fait consommer du soja et du tofu sans craindre pour leur fertilité (3).

 

- Les nutriments bénéfiques pour le sperme: Il est positif de s'assurer de bons apports en zinc (4), en vitamines A, C, E et en sélénium pour soutenir la production du sperme, sa bonne consistance, et la mobilité des spermatozoïdes (5).

  • Le zinc: On retrouve de grandes concentrations de zinc dans le sperme. Les aliments riches en zinc sont: la graine de citrouille, le sésame, le chanvre, les algues (laver et kelp), l'ortie, les cajous, les noix, le germe de blé, les céréales complètes...
  • La vitamine A: On ne trouve pas de vitamine A dans l'alimentation végétale mais du bêta-carotène que notre organisme transforme ensuite en vitamine A. Il est présent dans la carotte, les verdures, les courges, la tomate et le poivron etc...
  • La vitamine C est un antioxydant qui aide le sperme à moins s'agglomérer. Les spermatozoïdes peuvent alors plus facilement nager vers leur cible. La vitamine C est abondante dans l'alimentation végane, notamment dans les verdures, les fruits et les légumes (notamment le persil, le kale, le brocolis, la fraise, l'orange et le citron).
  • La vitamine E est également un antioxydant, il améliore les fonctionnalités du sperme notamment celle des spermatozoïdes à se fixer à l'ovule. On en trouve en abondance dans l'alimentation végétale: dans les céréales complètes, les noix, les graines, et les huiles végétales.
  • Le sélénium améliorerait la fertilité masculine, il joue notamment sur la mobilité des spermatozoïdes. La teneur en sélénium des aliments varie selon les sols de culture. Par exemple, la Suisse produit des aliments très pauvres en sélénium. Il existe toutefois une source naturellement fiable et riche de sélénium: la noix de Brésil. Celle-ci provient d'un arbre dont les racines très profondes extraient les minéraux rares en surface du sol. Les autres sources possibles de sélénium sont les graines de chia, les graines de tournesol, le sésame, les graines de lin, les noix de cajou, l'ail, le sarrasin...

 

En résumé pour les papas: privilégiez la consommation de noix du Brésil, ouvrez votre alimentation aux noix et aux graines si ce n'est pas encore le cas, et n'oubliez pas la portion de fruits et légumes dans votre assiette :)

 

 

(1) Chapin RE Robbins WA Schieve LA Sweeney AM Tabacova SA Tomashek KM Off to a good start: the influence of pre- and periconceptional exposures parental fertility and nutrition on children's health Environmental Perspectives

(2) Kulikauskas V Blaudstein D Ablin RJ Cigarette smoking and its possible effect on sperm Fertil Steril Oct 44(4) 526-8

(3) Committee on toxicity of chemicals in food, consumers products & the environment Phytoestrogens and health The Food Standards Agency London

(4) Bedwal RS Bahaguna A Zinc copper and selenium in reproduction Experentia

(5) Brown KM Arthur JR Selenium selenoproteins and human health: a review Publish Health Nutr Apr 4

Zen

 

 

Vous avez lu tout au long de cet article des chiffres, des études, des aliments à privilégier, des produits à éviter mais il ne faut pas que cette avalanche d'info vous stresse, ce n'est pas une course à la perfection, et il n'y a pas d'obligation, ce sont simplement des pistes à creuser.

 

 

S'il ne faut retenir qu'une chose c'est la B12: prenez votre B12 et mangez varié et équilibré.

 

 

Ne vous angoissez pas si tout n'est pas prêt, se préparer à une grossesse c'est une fantastique aventure, posez-vous un instant et laissez le bonheur vous remplir, savourez le fait que vous allez bientôt accueillir la vie, vous allez être maman et c'est une des plus belles choses qu'on peut vivre :)

 

 

Sources

Saine alimentation Ontario – Faits concernant l'acide folique

The everything vegan pregnancy book - Reed Mangels

Vegan pregnancy survival guide - Sayward Rebhal

The kind mama - Alicia Silverstone

Feeding your vegan infant with confidence - Sandra Hood



Écrire commentaire

Commentaires : 23
  • #1

    cla (vendredi, 22 janvier 2016 18:28)

    bonjour,
    merci pour cette vidéo,
    je suis enceinte de 2 mois, je prend de l'acide folique depuis 6 mois mais je ne a suis pas complémenté en vitamines de grossesses ni en b12 (je mange peu de viande, environ 1 fois par semaine, pareil pour le poisson, je mange des oeufs, un peu de fromage mais pas de lait)
    Penses tu que je devrais prendre l'une ou l'autre des vitamines?

  • #2

    Maman Végane (samedi, 23 janvier 2016 01:04)

    Hello Cla,

    Le fromage et les œufs apportent peu de B12; par exemple pour les œufs, il faudrait en consommer 31 par jour pour avoir assez de B12 (https://www.facebook.com/notes/vive-la-b12-/vegetarisme-et-vitamine-b12-par-constantin/809907379088376), et vu que tu manges peu de viande, je te conseille de te supplémenter en B12, comme ça tu ne risques aucune carence :)

    Pour le reste, il n'y a aucune obligation, c'est à toi de voir, si tu arrives à manger varié et équilibré, ce qui n'est pas forcément évident avec les nausées ou les difficultés de digestion, tu n'as pas besoin d'autre supplémentation, l'acide folique et la B12 suffisent :)

    Si tu aimes la tisane d'ortie, n'hésite pas à en boire tous les jours, c'est bon pour le fer.

    Félicitations pour ta grossesse, et bonne soirée à toi :) xo

  • #3

    Joanne (samedi, 23 janvier 2016 06:26)

    Enfin tu es de retour!!! Superbe video qui m'aurait été utile 7 ans plus tôt si je m'étais réveillée au veganisme aussi!
    J'ai cru que tu allais annoncer une autre grossesse pour toi à la fin! ;-)
    C'est incroyable le pouvoir des plantes! Penses tu, du coup, que boire une tisane de sauge tous les jours peut être "contraceptive" si on ne veut plus d'enfant ni prendre une contraception chimique? Elle pourrait être un complément de la sympto thermie! D'ailleurs, je la pratique mais ma courbe de température n'est pas fiable car elle n'augmente jamais. J'ai un cycle très long, genre 50 jours! C'est énorme! Je la pratique que depuis Décembre et sans thermomètre à 2 décimales! J'en ai commandé un mais je fini ce cycle avec l'ancien! On verra si ça ira mieux le mois suivant!
    Très belle journée et encore super de te retrouver!

  • #4

    cla (samedi, 23 janvier 2016 12:36)

    merci pour ta réponse! je vais voir pour prendre de la B12 et me faire des tisanes alors.
    laquelle es que tu me conseillerais ?

  • #5

    Maman Végane (samedi, 23 janvier 2016 15:55)

    Coucou Cla :)

    Pour l

  • #6

    Maman Végane (samedi, 23 janvier 2016 15:58)

    Oups le message est parti trop vite! :D

    Pour la B12, tu peux prendre celle que tu veux, la Veg1 est pas mal surtout qu'elle contient de l'acide folique, donc tu aurais déjà ton acide folique dedans, ça te ferait 2 en 1 :)

  • #7

    Maman Végane (samedi, 23 janvier 2016 16:07)

    Coucou Joanne :))

    Tu as de la chance d'avoir des cycles longs, à mon avis les femmes qui ont des cycles de 3 semaines doivent carrément t'envier :D

    Alors pour la tisane de sauge effectivement la question se pose, il faudrait demander à un herboriste. Il faudrait voir précisément quel effet a la sauge, comment elle agit sur l'utérus, parce que si c'est simplement abortif, ça voudrait dire que l'oeuf serait quand même fécondé mais que la sauge le détacherait de l'endomètre. C'est juste une vie de quelques jours, mais ce serait quand même mieux de trouver un moyen d'empêcher la fécondation, comme la symptothermie effectivement.
    Ça pourrait être pratique quand tu as peur de t'être plantée et que vous ne vous êtes pas protégés, tu carbures à la tisane de sauge pendant quelques jours histoire d'être sûre.

    Tu me diras si tu poses la question à un herboriste, c'est vraiment intéressant comme sujet. Je suis assez fascinée par tout ce qui est phytothérapie et je pense creuser le sujet pour être préparée le jour où Gary tombe malade, a de petits bobos etc :)

    Bisous et bon week-end ^-^ <3

  • #8

    Joanne (mardi, 26 janvier 2016 06:03)

    Coucou,
    Je ne voyais pas mes cycles longs comme une chance! Au contraire! Car du coup, la période fertile est très longue et dure à déterminer! Et quand on pratique la sympto ca peut être "dangereux"! Mais je suis contente de ce côté positif que tu m'expose!
    Je vais me renseigner sur la sauge car moi aussi, de part en plus ma formation horticole, cela m'intéresse bcp et me fascine! C'est incroyable ce que les plantes ont comme effet!
    Au fait, seras tu aux Veggie days avec Magalie et Michel en Avril?
    Belle journée à toi!

  • #9

    Maman Végane (mardi, 26 janvier 2016 17:03)

    Non je ne vais pas aux Veggie Days, ça impliquerait de laisser Gary seul une journée entière, ce dont je n'ai pas du tout envie, c'est trop tôt :D

  • #10

    Joanne (mercredi, 27 janvier 2016 11:00)

    Oui, je comprends! Ici ils resteraient avec leur papa durant le samedi (car je le ferai en une journée le samedi) ! Bon après, j'ai confiance en leur papa, mais c'est à moi qu'ils manqueraient! Et tu n'oserai pas le laisser au papa ou c'est pour l'allaitement?
    Mais Magalie va tout te raconter!
    J'attends tjs la réponse pour la sauge mais personne ne sait me répondre.....
    Belle journée

  • #11

    Maman Végane (mercredi, 27 janvier 2016 23:18)

    C'est pour l'allaitement, mais de toute façon je ne me sens pas prête à le laisser aussi longtemps, je ne crois pas que j'arriverais à profiter de la journée, je serais ailleurs dans ma tête, avec lui ^^

  • #12

    Fontaine (vendredi, 12 février 2016 12:40)

    Le mythe du soja lol, il est consommé depuis des millénaires ;)

  • #13

    Fleur Créole (vendredi, 26 février 2016 17:49)

    Depuis un "R-éveil" en 2012, je fais attention à ce que je consomme. J'achète au maximum, bio, équitable et éthique. Je suis quasiment végétarienne. Ce n'est pas évident avec mon entourage et pas toujours facile avec mon conjoint "carnivore". Il m'a fallu environ 2 ans pour être maman. Maintenant, que je le suis, je souhaite que ma fille ait une alimentation végétarienne en attendant qu'elle puisse décider par elle même de manger de la viande ou pas.
    Grâce à vos vidéos, jme sens moins seule. Un grand merci pour ce que vous faites.
    Bonne continuation à vous!

  • #14

    Maman Végane (samedi, 27 février 2016 15:50)

    Merci Fleur Créole pour ton message <3

  • #15

    Anaïk (jeudi, 17 mars 2016 16:55)

    Bonjour,
    Merci pour cette vidéo qui renseigne tres bien, même sans être vegan ou végétarienne :)
    J'ai 24 ans et cet été on arrêtera là contraception je pense

  • #16

    Maman Végane (jeudi, 17 mars 2016 18:12)

    Bonjour Anaïk! Je copie-colle ton message qui a été coupée à l'endroit du smiley, l'hébergeur du site n'aime pas les smileys, je ne sais pas pourquoi :D

    "Bonjour,
    Merci pour cette vidéo qui renseigne tres bien, même sans être vegan ou végétarienne :)
    J'ai 24 ans et cet été on arrêtera là contraception je pense. Donc pile le bon moment pour écouter tous tes bons conseils.
    Je m'apprête à faire le vaccin ROR... qu'en penses tu ? Tu l'as fait ? Apparemment il y a un gros risque si on attrapé la rougeole les oreillons ou la rubéole une fois enceinte et un ami médecin me dit que ce vaccin est tellement vieux et courant que c'est bon on le maîtrise. .. si tu as des pistes ou avis je suis preneuse :)
    Merci et continue de faire ces petites vidéos avec ton bout'chou qui me donnent juste une envie : être l'année prochaine !
    Bien à toi
    Anaïk"

    Alors, concernant les vaccins, je n'ai malheureusement pas d'avis à te donner, c'est un sujet que je ne connais pas bien, et pour lequel on entend tout et son contraire. J'ai prévu de m'informer sur le sujet prochainement, afin d'arriver à déterminer quelle est ma position sur le sujet :)

    Je te souhaite une belle grossesse et un amour de bébé, bisous!

    Aurélie

  • #17

    Anaïk (jeudi, 17 mars 2016 22:33)

    Merci pour ta réponse. Mais du coup, sans préconiser quoique ce soit pour les autres. .. tu l'as fait toi ?
    Xxx
    Bon weekend !

  • #18

    Maman Végane (vendredi, 18 mars 2016 10:57)

    Hello Anaïk,

    J'ai vécu une bonne partie de mon enfance à l'étranger, et je sais qu'avant chaque départ ma mère nous emmenait plusieurs fois chez le médecin recevoir des injections de vaccins, donc j'ai sûrement eu le ROR étant petite.
    Et depuis que je suis adulte, je ne me suis plus fait aucune injection ou rappel de vaccin :)

    Bon week-end à toi aussi :) xo

  • #19

    Sophie (jeudi, 21 avril 2016 22:09)


    Coucou Aurélie,

    Vraiment très sympa ton blog ! :)
    Et donc je confirme : le véganisme est un plus pour faire un bébé : de mon coté, le papa et moi sommes vegan, et je suis tombée enceinte dès le premier mois et de jumeaux en plus !!
    On nous a dit "ah ben, ça veut bien dire qu'il faut manger des légumes alors !!"

  • #20

    Ingrid (lundi, 09 mai 2016 11:54)

    Merci pour cette vidéo très intéressante.
    Je confirme ce que tu dis sur les tampons, je n'ai jamais eu de soucis avec mes règles et j'ai commencé à utiliser des tampons après 32 ans par facilité (conseil d'un médecin) et aujourd'hui, j'ai une endométriose qui s'est développée, d'où des difficultés à concevoir, aujourd'hui, j'ai 41 ans et peu d'espoir de tomber enceinte (alors que c'est un désir très fort) , je vais être opérer dans 1 mois mais d'après le gynéco, mon âge est un gros obstacle à une bonne ovulation. Je mange vg , ne fume pas, ne bois pas d'alcool et j'espère de tout cœur que ça va m'aider à avoir encore des ovules de bonne qualité. Ta vidéo me remonte le moral!

  • #21

    Maman Végane (lundi, 09 mai 2016 12:20)

    Hello Ingrid, je te souhaite que l'intervention se passe bien et que tu aies vite un beau petit bébé dans le bidou! ^-^ <3

  • #22

    Audrey (mardi, 26 juillet 2016 11:53)

    Bonjour et merci pour ces précieux conseils...
    Je viens d'apprendre que je suis enceinte (5 SA)...et je suis stressée car la semaine dernière je n'ai pas pris ma veg1,
    J'ai fait une prise de sang et ma b12 est à 108 (la norme est (150 pour mon labo), du coup je prends 2 veg 1 au lieu d'une (1 le matin et 1 le soir), puis je compte passer aux vitamines pré-natales (lesquelles sont les mieux selon toi?),
    Penses-tu que cela soit suffisant, ou faudrait-il que je prenne plus de b12 pendant 2 mois? (J'ai peur qu'une cure d'attaque soit néfaste pour bébé).
    Merci d'avance de ta réponse ;)
    Bonne journée.

  • #23

    Maman Végane (samedi, 01 octobre 2016 09:00)

    Hello Audrey et félicitations pour ta grossesse! Une cure d'attaque de B12 n'est pas néfaste pour le bébé, je te conseille de te rapprocher de la Société Végane via leur groupe Facebook Vive La B12, ils te diront si ton taux est bien ou pas et te conseilleront sur la supplémentation en B12 à choisir en conséquence :)