Plantes d'intérieur toxiques (n-z)

 

 

On continue la liste des plantes d'intérieur toxiques (irritantes ou allergisantes), avec les plantes des lettres N à Z :)

Narcisse

Le narcisse (Narcissus poeticus) est une plante ornementale à bulbe qui est plantée à l'extérieur comme plante vivace et occasionnellement à l'intérieur pour le forçage d'hiver. Les parties aériennes contiennent des allergènes qui produisent une dermatite chez les personnes sensibles. L'ingestion des bulbes peut provoquer une intoxication chez les humains et a aussi empoisonné des bovins. Les cas d'empoisonnement grave sont rares. Chez les humains, l'intoxication ne s'est produite que dans des cas où on avait confondu les bulbes avec des oignons.

Les symptômes engendrés par l'ingestion de bulbes de narcisse sont les étourdissements, la nausée et les vomissements. Les symptômes plus graves sont rares parce que les vomissements se produisent rapidement.

Partie toxique: feuilles, fleurs, bulbes

Symptômes de l'intoxication: érythème, étourdissement, eczéma, nausée, peau rougie, vomissement


Nephrolepis

Les feuilles de nephrolepis contiennent un allergène non identifié qui provoque après contact des dermites allergiques. Elles sont caractérisées par un érythème (lésion) sur le bout des doigts, accompagné de vésicules, d'écailles, de fissures et d'un gonflement autour des ongles.

Partie toxique: feuilles

Symptômes de l'intoxication: dermites


Orchidée

La fleur d'orchidée contient des quinones pouvant provoquer des lésions d'apparition aiguë. Une inflammation apparait au point de contact, avec de petites vésicules et un prurit persistant (démangeaisons). Les fleurs sont la partie de la plante qui renferme les plus fortes concentrations d'allergène sensibilisant.

Partie toxique: fleurs

Symptômes de l'intoxication: lésion allergique


Pélargonium

Le pélargonium est le géranium des fleuristes. Les feuilles contiennent du géraniol (alcool terpénique) causant des éruptions vésiculeuses sur les mains et les doigts des personnes sensibilisées.

Partie toxique: feuilles

Symptômes de l'intoxication: éruptions allergiques


Philodendron Cordatum

Philodendron cordatum est une plante ornementale d'intérieur. Les philodendrons peuvent provoquer des intoxications chez les humains et les animaux de compagnie parce qu'ils contiennent des oxalates.

Partie toxique: feuilles, jus de la plante

Symptômes de l'intoxication: érythème, démangeaison


Philodendron Monstera

Le philodendron monstera (Monstera deliciosa) est une plante ornementale d'intérieur. La mastication des feuilles produit une vive douleur et une irritation accompagnées de la formation d'ampoules et d’œdème des tissus de la bouche. La personne peut devenir enrouée ou perdre la voix. Les oxalates, qui sont insolubles, ne provoquent pas d'intoxication systémique chez les humains. L'ingestion de fruits mûrs peut déclencher l'apparition rapide d'urticaire chez les personnes sensibles. Le fruit mûr est comestible mais habituellement les plantes poussant à l'intérieur n'en produisent pas.

Partie toxique: feuilles

Symptômes de l'intoxication: ampoules, aphonie, irritation de la bouche, urticaire, voie enrouée


Philodendron Scandens

Philodendron scandens est une espèce ornementale. La mastication des feuilles des plantes de ce genre produit une sensation de brûlure douloureuse et une enflure de la bouche, qui sont dues à la présence d'oxalates. On observe aussi des dermatites de contact. McIntire et al. (1990) signalent la mort d'un jeune enfant qui avait mangé un philodendron scandens. L'enfant avait une ulcération des lèvres et de la langue ainsi qu'une érosion de l’œsophage. La mort a été provoquée par un arrêt cardiaque découlant d'une vagotonie due à l'érosion de l’œsophage.

Partie toxique: feuilles

Symptômes de l'intoxication: érythème, démangeaison, irritation de la bouche


Piment d'ornement

Le piment capsicum annuum est de la famille des Solanaceae. Le fruit contient des capsaïcinoïdes. Dans la plupart des cas, l'exposition au piment d'ornement n'est pas dangereuse mais peut s'avérer douloureuse. Les symptômes observés à la suite d'un contact avec le fruit ou la sève sont une sensation de brûlure et l'apparition d'un érythème sans aucune vésicule. En cas d'exposition prolongée ou répétée, une éruption associée à des cloques peut se développer.

Partie toxique: fruits

Symptômes de l'intoxication: érythème, cloques


Poinsettia

Le poinsettia (Euphorbia pulcherrima) est une plante de Noël qu'on cultive pour ses larges bractées rouges. Elle a été répertoriée comme plante toxique ayant causé la mort d'une personne. Le cas qui est cité dans tous les ouvrages publiés concerne la mort d'un enfant qui avait ingéré une feuille de poinsettia à Hawaï. L'auteur précisait cependant que le rapport en question se fondait sur des ouï-dire. Plusieurs études ont été entreprises mais n'ont révélé la présence d'aucun des diterpènes toxiques qui sont présents dans le latex des autres euphorbes. Certaines personnes peuvent devenir sensibles au latex, qui déclenche alors des dermatites. De courtes expositions au poinsettia ont provoqué des crises de vomissements, mais les ouvrages publiés ne font état d'aucun décès. On ne devrait plus considérer le poinsettia comme une plante très toxique.

Partie toxique: feuilles, latex, tiges

Symptômes de l'intoxication: eczéma, nausée, vomissement, dermatite


Primula

La primula (Primula obconica) est une plante ornementale qui peut être cultivée à l'intérieur et à l'extérieur. Chez les personnes sensibles, le contact avec l'allergène qui se trouve sur les poils des feuilles et des autres parties de la plante déclenche une dermatite.

L'allergène se concentre sur les minuscules poils glandulaires, où il suinte en gouttelettes. Les poils sont plus nombreux sur les feuilles, mais il y en a également sur les autres parties de la plante. Les grains de pollen peuvent aussi provoquer une dermatite. La teneur en allergène de la primula est plus élevée entre avril et août si la plante se trouve à l'extérieur.

Partie toxique: feuilles, fleurs, poils

Symptômes de l'intoxication: eczéma, ampoules, conjonctivite, érythème, fièvre


Schefflera

Le schefflera contient tout comme le lierre du falcarinol, qui donne des réactions d'irritation et d'allergie chez les personnes sensibilisées. Les symptômes sont un eczéma aigu prurigineux (qui démange), et des éruptions vésico-bulleuses.

Partie toxique: feuilles, tiges, racines

Symptômes de l'intoxication: eczéma, éruptions


Scille de Sibérie

La scille de Sibérie (Scilla siberica) est une plante vivace à bulbes qu'on plante à l'extérieur et dont on fait parfois la culture forcée à l'intérieur pour ses belles fleurs qui apparaissent au début du printemps. Toute la plante contient des glycosides cardiotoniques qui peuvent provoquer des intoxications en cas d'ingestion. Les symptômes peuvent être des douleurs dans la cavité buccale, des douleurs abdominales, des crampes, la diarrhée et un pouls irrégulier. On signale que plusieurs espèces de Scilla irritent la peau des personnes sensibles.

Partie toxique: bulbe, feuilles, fleurs

Symptômes de l'intoxication: diarrhée, douleurs abdominales, vomissement


Spathiphyllum

Spathiphyllum Wallisii est également appelé fleur de lune, lis de la paix et spathiphylle de Wallis. les symptômes qui résultent de l’ingestion de spathiphyllum sont généralement peu dramatiques. Comme dans le cas du dieffenbachia, le lis de la paix contient une sève riche en alcaloïdes qui cause une sensation de brûlure ainsi que l’enflure des lèvres et de la bouche si elle est ingérée. Dans les cas les plus graves, la personne affectée deviendra momentanément muette. Les symptômes disparaissent d’eux-mêmes après quelques heures. Il est également recommandé d’éviter de manipuler cette plante lorsqu’on a des plaies sur les mains, ou de mettre des gants en pareille situation.

Partie toxique: feuilles, tiges, suc

Symptômes de l'intoxication: irritations, brûlure, gonflement de la bouche, aphonie


Stephanotis

Le latex du stephanotis, considéré comme toxique, est très irritant pour la peau et les muqueuses. La substance irritante n'a cependant pas été identifiée. Un contact avec la sève de la plante peut provoquer des démangeaisons des yeux, des symptômes respiratoires de type asthme ainsi que des réactions d'irritation de la peau.

Partie toxique: latex

Symptômes de l'intoxication: irritations, symptômes respiratoires de type asthme


Tulipe

Les tulipes contiennent un allergène qui provoque des dermatites chez les personnes sensibles. La concentration d'allergène est plus élevée dans les bulbes que dans les tiges et les feuilles, et c'est dans les fleurs qu'elle est la plus basse. Les tulipes ne posent habituellement aucun danger, mais les personnes sensibles devraient éviter de les toucher.

Quelques cas d'intoxication se sont produits chez des personnes qui avaient mangé des bulbes de tulipes soit pour compléter leur alimentation, soit après les avoir confondus avec des oignons. Les symptômes étaient les suivants : nausée, salivation, sueurs, respiration difficile et palpitations. L'état de faiblesse a persisté plusieurs jours et s'est accompagné de vomissements

Partie toxique: bulbes, feuilles, tiges

Symptômes de l'intoxication: érythème, eczéma, faiblesse, nausée, respiration laborieuse, salivation, transpiration, vomissement



La liste en vidéo


Sources

  • Plantes irritantes et allergisantes d'appartements et de jardins - Institut Klorane


Écrire commentaire

Commentaires : 0