La supplémentation du nouveau-né et du nourrisson

 

Dès les premiers jours de vie de votre enfant, et plus particulièrement si vous accouchez à l'hôpital, vous allez être confrontée à l'éventualité de supplémenter ou non votre bébé.

Nous allons parler dans cet article des recommandations officielles françaises, des options véganes qui existent, et je partagerai avec vous mon expérience, afin de vous informer du mieux que je peux :)

La supplémentation en vitamine K

La plupart des enfants naissent avec un taux bas de vitamine K, bonne chose ou pas, je ne sais pas, même si je pense que la nature est en général bien faite. Il existe cependant une maladie rare mais grave qui touche le nouveau-né: la MHNN ou maladie hémorragique du nouveau-né.

 

Il a été découvert il y a plus d'un siècle que l'administration de vitamine K au nourrisson permettait de prévenir de manière presque totale ce syndrome hémorragique. En effet, la vitamine K agit sur la coagulation sanguine.

 

Dans certains pays cette vitamine est injectée en intra-musculaire, en France elle est donnée de manière orale par le biais de petites ampoules dosées à 2mg. Actuellement la posologie recommandée est de:

  • 2mg le jour de la naissance
  • 2mg entre le 4ème et le 7ème jour suivant la naissance
  • 2mg un mois après la naissance. Cette troisième dose est particulièrement recommandée pour les bébés allaités, car les laits artificiels sont souvent enrichis en vitamine K.

Les suppléments disponibles

Personnellement je n'étais pas informée sur la vitamine K, et quand l'infirmière est venue le lendemain de la naissance administrer de la vitamine K à mon fils, je n'avais pas prévu d'alternative végane à lui proposer.

 

Elle lui a donné de la Vitamine K du Laboratoire Roche. Après vérification, j'ai vu que bien sûr elle n'est pas végane, mais elle n'est même pas végétarienne, puisque l'excipient acide glycocholique est synthétisé à partir d'acide cholique d'origine bovine. Il existe apparemment une vitamine K en version injectable qui ne contient pas d'acide glycocholique, j'ai lu des témoignages de sages-femmes britanniques qui donnent cette vitamine K injectable de manière orale aux nouveau-nés de parents végétariens.

 

J'ai cherché en ligne pour cette vidéo une alternative végane à la vitamine Roche mais sans succès, les quelques suppléments de K1 que j'ai trouvés étaient bien trop faiblement dosés pour être intéressants. En parlant d'alternative végane, faites attention si vous cherchez de votre côté car il existe deux sortes de vitamines K, les vitamines K1 et K2, ici il faut de la vitamine K1. J'ai trouvé par exemple ce complément Vitamin Code Raw K-Complex de Garden of Life: un mélange de vitamines K1 et K2 

Il n'y a que 120 mcg de ce mélange par gélule, on est donc loin des 2 mg de K1 recommandés.



Sur iHerb vous pouvez commander la Vitamine K Solgar; le flacon au prix de 12,64$ contient 250 comprimés chacun dosés à 100mcg de K1.

À nouveau le dosage est bien trop petit pour supplémenter un nouveau né, il faudrait 20 comprimés pour atteindre la dose de 2mg, impossible même en poudre de l'administrer à un nouveau né.

La vitamine K dans l'alimentation

On trouve très facilement de la vitamine K1 dans l'alimentation végane, il y en a dans:

  • Les herbes aromatiques (basilic, sauge, thym, coriandre, persil...),
  • Les légumes à feuille et verts (chou, kale, épinards, pissenlit, brocolis, bette...),
  • Les crudités (oignon vert, endive, concombre, radis, chicorée, cresson, laitue, roquette...), il y a donc très peu de compléments alimentaires véganes de K1, car la carence en K1 est pratiquement impossible en étant végane.

Les compléments véganes de vitamine K sont en général de la K2 car celle-ci étant d'origine bactérienne, elle est plus difficile à trouver dans une alimentation végétale.

En cas d'allaitement

Une autre piste est la consommation par la mère de Vitamine K1:

"Il existe d’autres alternatives pour prévenir les carences en vitamine K chez les enfants allaités, et particulier le don de vitamine K à la mère. Bien que peu d’auteurs se soient penchés sur cette possibilité, il est très possible d’augmenter le taux de vitamine K du lait de cette façon. La prise quotidienne de petites doses ne semble pas avoir un impact significatif, mais des doses quotidiennes de 2,5 mg à 5 mg per os ont permis d’augmenter notablement le taux lacté de vitamine K ; les enfants de ces mères avaient des apports en vitamine K similaires à ceux des enfants nourris au lait industriel. A la lumière de ces découvertes, il est probable que, dans les années à venir, ce type de prophylaxie deviendra le plus recommandé chez les enfants allaités." Source 

 

Si vous ne voulez pas prendre de suppléments, mangez en priorités des aliments riches en vitamine K. Et surtout, allaitez à la demande, la plupart des carences en vitamine K du nourrisson ont eu lieu avec des bébés non allaités à la demande ("Studies have shown that Vit K deficiency occurs primarily in babies receiving small amounts of breast milk or even small amounts of formula during the first days of life. Nursing should begin at birth and continue every two hours [I personally have a problem with this amount of prescriptive advice] or more often on demand. Be sure mothers understand that although the volume of colostrum is not great, it is the perfect food for their babies during the first few days and is important to prevent classical VKBD (Vitamin K Bleeding Disorder). If the mother supplements her diet with vit K, levels in breast milk begin to rise and are dramatically increased by 12 hours (Haroon, 1982). This was the first study to demonstrate such a response and further studies have conformed this finding (Sutor & Hathaway, 1994) source )

La supplémentation en vitamine D

Rassurez-vous, pour cette vitamine, j'ai trouvé une supplémentation végane! :)


La vitamine D est importante pour les bébés, elles assure la minéralisation des os et des dents et permet l’assimilation du calcium et du phosphore par les intestins et l’organisme.


Comme vous le savez sans doute déjà, la vitamine D est apportée par l'exposition au soleil. Les nouveaux-nés en reçoivent également par leur nourriture: le lait maternel ou le lait infantile.

Les laits infantiles artificiels sont en général enrichis en vitamine D, quand au lait maternel, les études cliniques réalisées pour savoir s'il apporte une quantité suffisante de vitamine D pour assurer une bonne minéralisation osseuse du bébé ont des résultats inhomogènes.


Les facteurs de risque pour une carence en vitamine D chez les bébés sont un taux bas de vitamine D chez la mère, le fait que l'enfant reste en permanence à l'intérieur, le fait de vivre à des latitudes élevée, de vivre dans une zone urbaine constituée de grands immeubles et dont l'atmosphère est polluée, le fait que l'enfant a la peau sombre, de mettre régulièrement de la crème solaire à votre enfant ou de lui recouvrir tout le corps ou presque avec des vêtements, ainsi que les variations saisonnières du taux d'UVB.

Quelle quantité de vitamine D donner?

Il n'y a pas de consensus sur la quantité de vitamine D que doit recevoir le nourrisson, ou sur la supplémentation qui en découle. Les chiffres varient suivant que le bébé soit allaité ou nourri au lait artificiel, né à terme ou prématuré, qu'il ait la peau claire ou très pigmentée... Les chiffres changent suivant les pays, les études, les organismes, quand ils sont indiqués. L'OMS ne donne même pas de chiffre: "De plus amples recherches doivent être menées avant que des recommandations spécifiques puissent être formulées." (source)


La supplémentation conseillée va suivant les sources de 200UI par jour à 400, 600, 800 voir même 1000 ou 1200UI. Au fil de mes lectures je suis arrivée à la conclusion que le dosage de 400UI soit 10 mcg de vitamine D par jour est suffisant.


En effet, aucun bienfait pour la santé n'a été associé à un apport de vitamine D supérieur à 10µg (400UI) par jour (Institute of Medicine, 2011, Dietary Reference Intakes for Calcium and Vitamin D. Washington DC: The National Academies Press) (source).

Il parait plus fiable de supplémenter le bébé directement plutôt que de supplémenter la mère allaitante car des sources affirment que "la concentration dans le lait n’est pas influencée par des apports ponctuels : une supplémentation de la mère pendant l'allaitement pour enrichir son lait est inutile." En effet, seule une fraction minime (1,5 à 6 %) de la concentration plasmatique maternelle en vitamine D passe dans le lait (source Dr Marie Thirion).



Attention à ne pas pécher par excès de bonne volonté, ne surdosez pas la supplémentation de votre enfant en vitamine D, certaines sources déconseillent une supplémentation supérieure à 600UI par jour, afin d'écarter tout risque d'hypercalcémie dûe à un apport excessif de vitamine D (source).

Les suppléments véganes

Le plus connu est le spray Vitashine. Chaque pression contient 200UI de vitamine D, la marque recommande une pression par jour, je trouve que c'est peu, personnellement je préfère donner 2 pressions à Gary.

 

Un flacon spray de vitashine coûte 14,20€, il y a 150 pressions par flacon, il est donc censé durer 75 jours si vous donnez à votre bébé 2 pressions par jour. Si vous prenez un lot de 3 sprays, cela descend à 9,46€ l'unité pour un coût total de 28,39€ les 3 sprays.

 

Comment l'administrer? Quand votre enfant est encore petit, pas besoin de le forcer à ouvrir sa bouche, caressez simplement le pourtour de sa bouche et il ouvrira la bouche en réflexe. Je montrais toujours le flacon à Gary avant de lui donner sa vitamine en disant la même phrase: "Je te donne ta vitamine D Gary?" et très vite il a compris et ouvert sa bouche automatiquement. La préparation n'a pas vraiment de goût et est bien tolérée en général.

 

 

Si le côté spray vous parait un peu hasardeux au niveau du dosage (le spray a effectivement un peu tendance à crachoter), sachez qu'il existe de la vitashine en codigoutte: la Nordic Natural Vitamin D3, le codigoutte vous indique la quantité de 0,5ml.

 

Sachant que 0,5ml de Nordic Natural contient 1000 UI de vitamine D, donnez la moitié du codigoutte à votre enfant tous les jours et le flacon durera 120 jours.

Le flacon coûte 18,62$ soit 16,95€

 


La Vitamine D3++ du laboratoire D.Plante est également certifiée végane.

Elle est vendue par flacon de 20ml, au prix de 25€, avec une offre spéciale à 50€ de 3 flacons pour le prix de deux.


Chaque goutte apporte 400UI de vitamine D.


Le complément est sans colorant, sans gluten et sans conservateur.

Si vous ne voulez pas supplémenter en vitamine D

Assurez-vous d'exposer régulièrement votre enfant au soleil, les chiffres de 10 à 15 minutes d'exposition au soleil par jour sont avancés (sans crème solaire sur la peau, au soleil de midi, le bébé ayant les avants-bras découverts et exposés au soleil) mais ces chiffres me paraissent très empiriques sachant que la quantité d'UV reçue dépend d'énormément de critères notamment:

  • la latitude où vous habitez,
  • le moment de l'année où vous vous exposez: en hiver le rayonnement solaire traverse plus obliquement la couche d’ozone qui filtre les UV
  • l'altitude où vous vivez: il y a plus d'UV en altitude
  • la peau de votre bébé: Une peau noire nécessite environ 20 fois plus d’exposition solaire qu’une peau blanche pour produire la même quantité de vitamine D.

Une étude australienne de 2005 avance un autre chiffre mesure: pour avoir suffisamment de vitamine D, il faudrait exposer les bras et le visage pendant une durée équivalente à 1/3 de celle qui entraînerait une rougeur de la peau, sans s'exposer entre 11 h et 15 h (heures solaires).



Voilà, à part les vitamines K et D, aucune autre supplémentation n'est conseillée actuellement pour les premiers mois de vie de votre bébé. :)


Écrire commentaire

Commentaires : 5
  • #1

    le cul de poule (mardi, 11 août 2015 20:50)

    Bonjour,
    Merci pour cet article très très intéressant. je prépare l'arrivée pour décembre de mon 3ème enfant (mais 1er à naitre vegan) et c'est précisement ce genre d'infos que je souhaite pour anticiper à l'hôpital tout ce qu'ils voudront donner et prescrire !
    Hâte d'avoir d'autres infos !
    Mélanie

  • #2

    Laura (mardi, 22 mars 2016 11:40)

    Bonjour,

    Cet article est très intéressant, comme celui sur la vitamine b12, ma fille a 18 mois et est végétarienne, quasi végétarienne depuis 1 mois et demi, je lui donne du veg1, 1/4 de comprimé comme vous le conseillé, mais dois je la complémenter en vitamine d, je lis tout et son contraire sur internet quant au dosage. Merci de votre reponse.
    Et merci pour tous vos articles!!!

  • #3

    Maman Végane (mardi, 22 mars 2016 15:01)

    Bonjour Laura,
    1/4 de comprimé de Veg1 fournit 100UI de vitamine D, c'est insuffisant, il est conseillé de donner dans les 400UI par jour :) En plus c'est de la D2 et non pas de la D3, son absorption est moindre, donc je te conseille de compléter le quart de Veg1 avec une D3 végane de l'article ci-dessus :)
    Belle journée à toi!

  • #4

    Laura (mardi, 22 mars 2016 20:46)

    Bonsoir Maman Vegan!
    Merci beaucoup pour ces informations et surtout pour la rapidité de réponse!!
    Très belle soiree.
    Laura

  • #5

    The Magic Of Making Up Tw Jackson PDF (mardi, 10 janvier 2017 08:48)

    Temporibus ea officiis dolores hic dicta vitae veniam, consequatur? Dolorum porro voluptatum maiores aliqua. Sequi.